Vous êtes ici : Blog Velos et VTT » Bancs d'essai » Yerka : le vélo quasi impossible à voler

Yerka : le vélo quasi impossible à voler

Rien qu’en France, plus de 1.000 vélos sont volés chaque jour. Pour lutter contre ce fléau mondial, de jeunes inventeurs chiliens ont trouvé la solution. Ils ont fusionné le vélo à un dispositif antivol, pour construire le vélo quasi impossible à voler : Yerka. Eurêka !

Yerka est un vélo qui fait antivol lui-même

De premier abord, Yerka n’est pas différent d’un vélo classique malgré son design épuré. Ce qui le différencie c’est le système antivol qui n’est autre que le cadre lui-même. Astucieux, le tube oblique du cadre se divise en deux parties articulées. Une fois ces dernières rabattues sur le côté, il faut retirer la selle et son long tube métallique pour relier les deux extrémités du cadre.

Yerka se transforme alors en un dispositif antivol et se sécurise lui-même. Les roues des Yerka sont également munies d’écrous antivol impossibles à desserrer sans une clé spéciale prévue à cet effet. Pour voler ce vélo, il va falloir carrément couper le cadre. Les jeunes étudiants chiliens sont encore en train d’améliorer leur invention pour que le cadre soit plus résistant. Effectivement, si la tige de la selle reçoit un « mauvais coup », Yerka devient inutilisable.

Pour la petite histoire

Le projet Yerka a été financé par l’État chilien et par une campagne de crowdfunding. Les trois étudiants chiliens, en la personne de André Roi Eggers, Cristóbal Cabello et Juan José Monsalve, ont pu récolter au-delà de ce qu’ils espéraient. Plus de 80.000 dollars ont été recueillis, soit environ 129 % du financement demandé.

Rien que sur le site de crowdfunding, il y avait déjà des précommandes pour 197 vélos. Vendus 400 dollars au départ puis 500 dollars, ils accusent actuellement une rupture de stock. Forts de leur ambition, les trois jeunes inventeurs espèrent vendre 300 vélos Yerka par mois partout dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>